Foire Aux Questions

Foire Aux Questions au sujet de l’école et de la méthode Montessori

Mon enfant est très lent ! Malgré les redoublements, il éprouve toujours de grandes difficultés à suivre le reste de la classe. En quoi une pédagogie Montessori peut-elle l’aider ?
Tout comme pour les enfants précoces, la pédagogie Montessori répond particulièrement bien aux problèmes spécifiques d’un enfant en difficulté dans l’Education Nationale puisqu’elle est basée sur le respect de son rythme, aussi « lent » soit il…

Nous avons de nombreux exemples d’enfants rejetés de toutes parts qui ont finalement réussi à se construire puis à finir leur cursus scolaire en Montessori.
Ils ont généralement réintégrés un cursus d’apprentissage et ont désormais une vie professionnelle tout à fait épanouie.

Un élève rejeté par l’éducation Nationale arrive à l’école à 8 ans sans savoir ni lire ni écrire, il s’exprime avec grandes difficultés et les médecins n’ont diagnostiqué aucun problème !
Les parents sont désespérés et viennent de découvrir l’éducation Montessori…
Deux ans après l’enfant n’a pas rattrapé tout son retard mais il sait lire, il commence à écrire et sa diction est normale.
Il est complètement intégré .

Pourquoi mélanger les enfants par cycles d’âge ?
Maria Montessori avait observé que les petits observent les grands qui leur servent de modèle, et que les grands (quand ils y ont été habitués) apprennent à aider les petits au lieu de chercher à les dominer.

Il est très utile pour un enfant d’être une fois le plus jeune, puis après le plus vieux d’un cycle, avant de devenir le plus jeune du cycle suivant…

On s’aperçoit que les enfants adorent s’entraider et qu’ils ont plus de patience quand les explications sont fournies par un camarade, plutôt que par l’adulte.

Le mélange des âges est particulièrement efficace lors des travaux de groupe où chacun trouve naturellement sa place.

Peut-on comparer le niveau d’un « enfant Montessori » avec le programme de l’Éducation Nationale ?
La comparaison est possible mais pas à n’importe quel moment.
En effet, d’une part l’ordre chronologique d’acquisition et surtout la manière d’aborder les connaissances sont différents de ceux du système traditionnel, mais surtout chaque enfant au sein même de l’école a un rythme d’apprentissage différent.
Il en résulte inévitablement des différences de connaissances ne serait-ce qu’entre deux élèves de même âge ayant passé la même période dans une même école et encore plus en Montessori.

L’éducation Montessori ne laisse rien au hasard, et l’apprentissage de certaines notions complexes peut s’étaler sur plusieurs mois.

Les parents sont souvent surpris de voir que l’enfant va pouvoir intégrer des notions qui leur paraissent très complexes grâce à un matériel qui lui a été présenté très tôt.

Finalement le programme de l’E.N. est un objectif minimum qui est généralement respecté.

Que veut dire liberté pour Montessori ?
Il y a dans un environnement Montessori un juste équilibre entre structure et liberté.
Tout d’abord l’enfant va apprendre le cadre et les règles qui permettent de maintenir l’ambiance indispensable à l’éducation Montessori. Ensuite, l’idée de liberté, celle qui conduit à la responsabilité, est graduellement présentée aux enfants.
Tout en leur fournissant différentes voies à suivre, nous leur donnons les moyens de faire des choix judicieux, éclairés et respectueux des valeurs sociales dans lesquelles ils grandissent.

Qu’en est-il de la discipline? L’enfant fait-il pour autant tout ce qu’il veut à l’école ?
NON ! L’enfant apprend l’autodiscipline, ce qui est très différent de l’absence de discipline.
Les enfants indisciplinés et inexpérimentés ne sont pas vraiment libres mais sont plutôt esclaves de leurs désirs immédiats et plus ils avanceront en âge avec des comportements inadaptés, plus il sera difficile de modifier ces comportements.
En réalité, un comportement destructeur rend malheureux l’individu qui le perpétue.

Être libre signifie beaucoup plus que « faire ce que l’individu désire faire », être libre implique aussi et surtout la capacité de pouvoir distinguer et de pouvoir choisir ce qui est bénéfique et constructif pour soi pour ensuite être capable de mener ces choix à terme.

A ECLI Montessori, les seules véritables limites que chacun se fixe, sont, la sécurité (de soi-même et des autres) et le respect : de soi-même, des autres et de l’environnement dans lequel il évolue.

Une décontraction sur la forme n’est nullement synonyme de laxisme sur le fond.

L’enfant qui est respecté n’a pas besoin de provoquer ou de faire ses coups par derrière.

Les élèves les plus âgés sont un exemple permanent pour les plus jeunes. Ils savent qu’il est plus agréable d’être admiré que d’être un contre-exemple.

Les limites sont fixées en fonction de l’intérêt général, la liberté de chacun s’arrête là où commence celle des autres…

Qu’est ce qu’une école hors contrat ? Et pourquoi ce choix ?
En France, toutes les écoles hors contrat sont régulièrement contrôlées par l’Éducation Nationale.
Pour une école privée, être sous contrat permet d’avoir des instituteurs payés par l’Éducation Nationale.

Malheureusement il n’est possible aujourd’hui d’obtenir un contrat qu’à la condition d’employer des instituteurs de l’Éducation Nationale.
Pour respecter scrupuleusement les principes de l’éducation Montessori, nous avons fait le seul autre choix possible, celui du statut « école privée hors contrat ».

Par exemple, l’apprentissage de la lecture se fait par la méthode syllabique, il nous parait impensable de le faire autrement ce qui ne correspondait pas aux règles de l’éducation Nationale jusqu’à très récemment.
Néanmoins si l’Éducation Nationale continue de modifier sa pédagogie dans ce sens, elle va rejoindre celle de Montessori !

Sans note comment l’enfant sait il où il en est ?
Et comment les parents peuvent-ils évaluer le niveau de l’enfant ?
Les éducatrices aident régulièrement chaque enfant à évaluer son travail et ses acquis.
Elles ne distribuent ni bonnes ni mauvaises notes, considérant que des chiffres ne peuvent pas rendre compte de la qualité d’un travail personnel.
Elles n’émettent surtout pas de jugements de valeur.

En revanche l’enfant est suivi de près et l’éducatrice note sur une feuille de route chaque étape de l’évolution de l’enfant.
On y retrouve le matériel qui lui a été présenté, celui qu’il a intégré et celui qu’il doit encore travailler…

Lors des rencontres avec les parents, l’éducatrice utilise ce document pour travailler sur la construction de l’enfant. L’observation des enfants est importante afin de comprendre le chemin de chacun.

Même si des échanges parents-éducatrices ont lieu régulièrement de manière informelle, les entretiens personnalisés, demandés par les parents ou par les éducatrices, sont l’occasion de se poser pour faire le point.

Comment se fait l’intégration des élèves Montessori au sein du système public ? L’enfant en souffre-t-il ?
La pédagogie Montessori développe l’autonomie de l’enfant, la confiance en soi et l’autodiscipline. Ces valeurs sont imprégnées en lui pour la vie.

L’enfant peut s’adapter plus rapidement aux situations nouvelles telles qu’un déménagement, un changement d’environnement linguistique, un changement d’école et donc un changement de pédagogie.
Il peut s’adapter positivement aux nouvelles situations puisqu’il a développé sa concentration et son autodiscipline, qu’il a connu le plaisir et le désir d’apprendre et qu’il est bien adapté socialement.
Ces capacités favorisent la quête de la connaissance tout au long de l’existence et permettent à l’enfant de s’intégrer facilement dans tout nouveau système.

Il est certain qu’un enfant élevé dans ce respect de lui, trouvera des différences dans les autres systèmes scolaires (spécialement si c’est en France) qui sont marqués par une plus grande rigidité.

L’expérience prouve que ces enfants s’adaptent bien aux nouvelles contraintes et conservent les qualités développées pendant leurs années Montessori.

Si les parents nous préviennent un minimum de temps à l’avance que l’enfant va nous quitter, cela nous permettra de le préparer à ce changement futur et ainsi cela se passera au mieux.

La plupart des enfants qui quittent une école Montessori rejoignent des écoles traditionnelles publiques ou privées (sous contrat). En théorie, les enfants doivent passer un examen de passage qu’ils réussissent sans difficulté. Très souvent, les enfants sont pris sans examen.

Qu’est ce que le matériel Montessori ?
Au delà de la pédagogie, l’apprentissage passe par la manipulation de nombreux matériels.
Il y a dans une classe Montessori plus de 500 activités et travaux qui sont mis à la disposition des enfants, un par un.
Ces travaux ne sont pas des aides didactiques à proprement parler car ils ne servent pas à « enseigner » ni à inculquer un apprentissage, ils servent plutôt à assister l’enfant dans son œuvre intérieure d’autocréation et de développement mental.
Ils favorisent l’apprentissage en captant l’attention de l’enfant et en développant sa concentration.

C’est en manipulant le matériel que l’enfant développera sa coordination, qu’il apprendra à porter attention aux détails et qu’il développera de bonnes habitudes de travail.

Ce matériel qui peut sembler si magique lorsqu’on ne l’a jamais vu est en fait déroutant de simplicité et d’efficacité.
Il met en œuvre tous les canaux d’apprentissage de l’enfant (auditif, kinesthésique, visuel et parfois même le goût et l’odorat).
Il se présente souvent sous forme de puzzle 2D ou 3D, de perles, de planches graphiques…

Seule une présentation par une éducatrice Montessori pourra vous faire comprendre toute la puissance du matériel . Demandez un rendez-vous ! Et venez avec votre enfant…

Est ce que cette méthode est adaptée aux enfants qui ont de grosses difficultés dans une matière précise ? L’enfant ne va-t-il pas délaisser cette matière ?
La méthode Montessori offre une approche multidimensionnelle (plusieurs façons de voir et donc de comprendre la même chose).

Les activités en langage comprennent des exercices phonétiques (auditifs), visuels et tactiles (kinesthésiques) qui permettent aux élèves de bien comprendre « les notions enseignées » tout en progressant à leur propre rythme.
Les boites de directives et le matériel de grammaire mobile stimulent l’intérêt des enfants et les aident à accomplir des tâches de plus en plus avancées.

L’enseignement des mathématiques débute par une approche concrète qui permet à l’enfant d’acquérir une bonne compréhension de notre système de numération.

Le matériel propose une progression graduelle, isole les difficultés et contient un système de contrôle de l’erreur.
L’enfant peut donc accomplir le travail indépendamment ce qui en retour lui donne un sentiment d’accomplissement et de fierté.

Concrètement, l’expérience montre que contrairement aux inquiétudes des parents, les enfants ayant une faiblesse spécifique privilégient le travail avec le matériel qui va leur permettre de combler leurs lacunes.

De toute façon l’éducatrice est toujours attentive pour guider les élèves au mieux vers toutes les disciplines et le cas échéant les recentrer sur le travail qu’ils auraient délaissé.

Pour l’apprentissage de la lecture, utilisez-vous la méthode globale ? 

NON !

Le matériel Montessori permet l’apprentissage simultané de la lecture et de l’écriture.

Comme les membres nécessaires à cette écriture ne sont pas encore suffisamment développés chez les plus petits, l’enfant aura préalablement été préparé (au niveau musculaire et articulaire) par les nombreuses manipulations du « matériel de développement sensoriel ».
Il va d’abord apprendre la phonétique des lettres puis les associera entre-elles. Il passera ensuite aux phonèmes simples puis finira par les plus compliqués ; Dans le même temps, il aura appris à écrire les mots et corrigera déjà quelques fautes d’orthographe !

Montessori c’est cher ! 
ECLI Montessori est une association non subventionnée. L’école doit donc payer :
* les locaux et les charges afférentes (EDF, gaz, eau, ordures, assurances, entretien…)
* les salaires, charges sociales, visites médicales, Mutuelle…
* les tables, chaises et tapis
* Le nouveau matériel et le renouvellement de l’ancien,
* Les fournitures scolaires,
* Les stages de formations des éducatrices,

Les budgets sont très serrés et les salaires du personnel très faibles. La directrice est bénévole, elle a mis de côté sa carrière et son emploi et a investi temps et argent personnel pour réaliser ce projet.

Cependant il est vrai que l’impact financier n’est pas anodin tout comme l’impact psychologique surtout dans un pays où l’école publique est gratuite (quoi que… il y a bien quelqu’un qui paye !)

Comment l’école aborde t-elle la question des religions ?
Bien que Maria Montessori fut profondément croyante (catholique), « ECLI Montessori » prône la laïcité. Comme toute école laïque, elle respecte les croyances et les cultes de chacun, et comme toute école laïque elle utilise les références historiques admises et diffusées dans les manuels autorisés par l’Éducation Nationale. « ECLI Montessori » tient à rester indépendante de toute idéologie religieuse, sectaire et politique. Ceci est d’ailleurs notifié dans le règlement intérieur de l’école.

Les écoles privées sont parfois suspectées d’abriter une secte, comment savoir ce qu’il en est vraiment ?
L’ouverture d’une école est soumise à de nombreuses contraintes administratives incluant de multiples procédures de contrôle. Ainsi, non seulement les pompiers et le service vétérinaire auront obligatoirement été consultés mais auront également été sollicités : les autorisations de la mairie, du procureur de la république et bien sûr de l’inspecteur d’académie. Parmi les éléments constituant les dossiers, on retrouvera les statuts de l’association ainsi que les extraits de casier judiciaire du dirigeant de l’établissement.

« ECLI Montessori » amène les enfants à avoir une réflexion personnelle car l’éducation Montessori recherche avant tout l’autonomie de l’enfant, elle est totalement inadaptée pour les sectes qui cherchent plutôt à asservir, à contrôler et à empêcher toute autonomie. Les méthodes employées par les sectes relèvent davantage du dressage que du développement des facultés.

A ce jour, en France, les écoles Montessori ne sont jamais citées dans les rapports de la MIVILUDES (Mission Interministérielle de VIgilance et de Lutte contre les DÉrives Sectaires) ni par l’UNADFI ! (Union Nationale des Associations de Défense des Familles et de l’Individu Victimes de Sectes)

Pour plus d’information, vous pouvez contacter les organismes compétents, en attendant voici quelques sites de référence.

N’hésitez pas à nous soumettre vos questions